lundi, avril 23, 2007

OUPS

Un graffiti londonien de l'artiste Bransky a malencontreusement été effacé du mur qu'il ornait, par des employés municipaux. Ces derniers ont suivi les consignes de nettoyage des graffitis données par la ville de Londres. Ils n'ont pas été en mesure de distinguer l'oeuvre de Bransky
d'un simple " Fuck the Queen" ou encore d'un minimaliste "Never Mind the Bollocks"

Bransky aurait du faire son graffiti sur un éléphant,
comme ça les employés municipaux auraient peut-être eu de la difficulté à l'attraper pour le nettoyer!

0 Comments:

Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home