mardi, août 14, 2007

10 moutons, 9 moineaux, 8 marmottes, 7 lapins

Puisque l'Interventionniste est un petit peu en vacances, je me substitue à lui pour commenter le climat social et le traitement médiatique de certains faits.

Hier je feuilletais brièvement un journal local et j'y ai vu un petit encadré tout à fait intéressant. Il s'agissait de la liste des demandes enregistrées d'accommodements pour des motifs religieux. On y retrouvait différentes causes; modifications d'horaires, exemption de pratiques contraires aux convictions religieuses, port d'un article religieux, services adaptés etc... Bien intéressant tout ça, mais la suite l'était encore plus. Était détaillée par groupe religieux l'origine des plaintes que je vous transmets ici:

10 protestants
9 musulmans
7 juifs
5 témoins de Jéhovah
1 catholique

Vous ne trouvez pas ça hurlant vous!! Quand entend-on parler dans les médias de demandes d'accommodement de la part des PROTESTANTS???!!!! Il est vrai que je ne lis pas souvent des journaux hautement critiques et coutumiers d'une analyse profonde tels le Journal de Québec, le Soleil ou La Presse, mais il me semble que je n'en ai jamais entendu le moindre petit soupçon d'un murmure.

Bien sûr on me dira que les protestants font des demandes raisonnables eux, pis qui sont là depuis toujours et blablabla, mais j'y vois là encore une fois, la preuve que nos bons médias contribuent à cette paranoïa collective face aux musulmans et aux juifs dans une moindre mesure. De la même façon, on entend toujours parler des gangs de rues des jeunes noirs, à peu près jamais des celles des asiatiques, et encore moins de celles des jeunes blancs, anglophones ou francophones. Et pourtant, elles existent.

Dans la trèèèèèès belle ville de Québec, le taux de chômage est de 4%, mais chez les immigrants d'origine maghrébine, ou chez les noirs il approche 40%

De ke cé? Je ne dis pas que nous sommes une société raciste en soi. Enfin pas plus qu'une autre et certainement moins que plusieurs. Je ne nie pas non plus qu'il existe des cons de toutes les couleurs et de toutes les religions (il y en a même des blancs athées), c'est une évidence, mais il faut quand même se poser certaines questions:
Pourquoi sommes-nous si prompts à gober les âneries que nous véhiculent les médias? Pourquoi les immigrants ne restent-ils pas à Québec ou en région? Ils y passent et s'en vont.

Et puis bien sûr, il y a l'ineffable Mario Dumont, qui berce les foules de ces propos nébuleux, mais dont le jupon xénophobe dépasse un tant soit peu...

Il y a encore bien d'autres questions à se poser, et si vous en posséder les réponses, je vous en prie, donnez-les moi!

1 Comments:

At 1:51 p.m., Anonymous Lorraine said...

Quelques commentaires:
Les protestants, et bien ! protestent. N'oublions qu'ils ont dominé la société québécoise pendant longtemps et à cette époque c'était les catholiques qui n'étaient pas très contents de comment allait les choses pour eux en société.

Les musulmans très pratiquants ne retrouvent presque rien de leurs coutumes religieuses et sociales ici dans le monde chrétien. Tout comme nous si nous habitions dans une société musulmane et que comme catholique nous voulions pouvoir pratiquer notre religions en toute liberté et avec toutes les obligations qu'elle demande.
Si c'était possible, dans ces sociétés, de se plaindre de ne pas être assez accommodés, c'est certain qu'à chaque fois qu'une occasion ou une frustration se présenterait et bien les catholiques pratiquants le feraient. Quand on peut porter plainte ou poser des questions en toute liberté et bien! on le fait.

Pour les gangs ; tu as parfaitement raison. Je crois qu'on aime bien parler de la paille dans l'oeil du voisin mais pas que l'on parle de la poutre dans le nôtre.
On parle de la couleur des gangs mais pas assez de la raison fondamentale de l'existence même de ces gangs.

 

Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home