jeudi, août 09, 2007

Résister

Il y a un nouveau joueur sur la blogsphère. Je vous en ai parlé dans mon billet du 31 juillet.
Je suis contente car je constate que que je trouve en lui un écho de mes propres questionnements sur l'art. Si ce n'était que cela, ça serait ennuyant comme tout, mais ce bloggeur est d'abord et avant tout un artiste, il parle donc de sa vie, de ce qui l'anime, de ce qui fait bouillir son sang, à défaut de sa marmite. Ses propos sont issus de son quotidien. Il dénonce les paresseux qui fustigent ce qu'ils ne comprennent pas et s'inscrit en faux contre "l'éducation" artistique forcée des masses.

Dans son dernier billet, Christian Messier dénonce les artistes qui veulent à tout prix faire descendre l'art dans la rue. Ceux qui veulent METTRE L'ART AU NIVEAU DE MONSIEUR MADAME TOUT LE MONDE. Rendre accessible, faire joli quoi.

Évidemment nous sommes écrasés par la culture de l'entertainement, de la facilité, de la sacro-sainte-loi du moindre effort. À l'encontre de cela, l'art est souvent exigeant, il commande de réfléchir. J'ajouterais que souvent l'art nous demande de nous abandonner, d'oublier un instant que l'on se sent bête devant ce qu'on ne comprend pas et de simplement se laisser couler au fond, faire acte de foi, aller chercher en soi une réflexion plus complexe qu'uniquement cérébrale. Ce n'est pas de comprendre ce que l'artiste a voulu dire qui importe, c'est de saisir et de se laisser dire ce que l'oeuvre nous raconte. Ce n'est pas facile j'en conviens. Mais comme le dit Messier, c'est essentiel. Dans ce monde du jetable, du super/extrême genre le show de poubelle-vision: "je me garroche dans le vide en mangeant des araignées venimeuses après mettre fait percer la bitte avec un vilebrequin" il est vital que des artistes continuent à produire leur art pas facile, pas "accessible"(je hais ce mot). Cela constitue une forme de résistance à l'envahisseur, à l'abrutissement institutionnalisé.

J'ai parlé de l'engagement dans l'art, j'ai évoqué la possibilité que faire de l'art "engagé" tienne simplement du fait de persister à faire un art intègre et sans compromis. Aujourd'hui, je comprends qu'il s'agit de résister
Faire de l'art; résister.

Comme le fait si pertinemment remarquer Messier, on ne trouve jamais rien à redire sur les programmes de la NASA ou les programmes de recherche en médecine sous prétexte qu'ils ne sont pas accessibles à monsieur madame tout le monde.

Alors si nous considérons essentielles à notre évolution ces recherches savantes et spécialisées, qu'en est-il de l'art?

performance de Christian Messier réalisée à l'oeil de poisson, québec.

0 Comments:

Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home