mardi, juin 02, 2009

OFF


J'ai remarqué que beaucoup de grands évènements possède leur "OFF";
Le Festival d'été de Québec possède son OFF qui mériterait lui-même d'avoir son OFF, on aurait donc un OFF - OFF Festival d'été.
Le Festival de Jazz de Montréal a son OFF
et voilà que la Biennale de Montréal a, à son tour, sa OFF biennale.

C'est étonnant cette génération spontanée de OFF qui apparaissent quand l'évènement ON s'essouffle. Comme une espèce de mécanique parfaite qui se met en place dès qu'il est temps de se renouveler ou dès que le besoin d'entendre d'autres voix se fait sentir.

Je suis allée faire un tour à la ON BNL et si je n'ai pas écrit de billet à ce sujet, c'est parce que je n'ai vraiment pas aimé ça. En fait ça m'a ennuyée quand ça ne m'a pas carrément laissée de glace, mais pas d'une belle glace bleue, non, plutôt de glace à moitié fondue avec de la garnotte dedans. Je n'en dirai pas plus (l'évènement est terminé) sinon pour me réjouir de la OFF.

Vous me direz que je me réjouis de confiance puisque je n'y suis pas encore allée et vous aurez raison, mais toutes les personnes qui l'ont visitée m'en ont chantées les louanges, alors je suis confiante et réjouie.
Si je vous en parle tout de suite, c'est que ça se termine le 13 juin, donc tantôt, et qu'il ne faudrait pas manquer ça. J'y vais et j'écris un billet.

Pour le moment je peux vous dire que, si plusieurs évènements sont terminés, d'autres sont toujours là jusqu'au 13 juin et que mon ami Olivier Choinière nous sert une autre déambulation urbaine sûrement géniale (y que je suis impartiale) .

La OFF-BNL-MTL est éclatée et je vous suggère fortement de visiter le site pour vous retrouver.

0 Comments:

Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home