vendredi, septembre 11, 2009

Les paroles, les paroles, les paroleee...

Il a écrit
(...) Les nuages voyageurs font des dessins abtraits
ils me parlent de bonheur que jamais je n'entends(...)
(...) Condamné par le doute, immobile et craintif
je suis comme mon peuple indécis et rêveur
je parle à qui le veut de mon pays fictif
le coeur plein de vertige et rongé par la peur (...)
Extraits de La comète, André Fortin,

Serons-nous aussi rongés par la peur, ou bien irons-nous entendre les mots de notre histoire?
Si nous y sommes, peut-être que le souffle des mots libres s'insinuera-t-il en nous, souffle au coeur qui nous laissera debout .

Le Moulin à Paroles, du 12 ou 13 septembre , sur les plaines d'Abraham


1 Comments:

At 1:09 p.m., Anonymous andré said...

Pensée de la semaine
"La sagesse c'est d'avoir des rêve suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit, Oscar Wilde"

je crois que Oscar Wilde aurait écrit :
"La sagesse ...des rêves.... "

André

 

Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home