jeudi, septembre 24, 2009

un baillon gros comme ça

Sournoisement, attendant que tout le monde ait les yeux rivés sur un été qu'on n'attendait plus, le trèèèèèèès cher gouvernement Harper a glissé un bâillon sans merci sur la musique spécialisée (Entendons par là, musique actuelle, art audio, producteurs et étiquettes indépendantes etc...)
C'était en plein mois d'août, j'ai failli passer outre comme vous tous, mais c'était sans compter sur mon fidèle ami D'Orion, qui lui-même frappé de plein fouet par cette couillonnade, s'est empressé de sonner l'alerte.
Il fallait bien que quelqu'un s'en charge, puisqu'en piètres prestidigitateurs de sous-sol d'église, les Conservateurs ont tenté de rendre invisible et insonore l'abolition des programmes de Subvention à l'enregistrement sonore des musiques spécialisées et d'aide à la distribution de musique spécialisée, Pour ne pas que ça rue dans les brancards, ils ont tenté de détourner notre attention en agitant une vieille marionnette râpée de la main droite.; plus d'argent dans la musique!!!!! Y que c'est l'fun. Y sont don ben cool les conservateurs!
On tente de nous faire croire que le bon gouvernement augmente les budgets en art, pour nous cacher derrière un minable écran de fumée, le poignard planté dans le dos des créateurs de musique spécialisée. Ben oui, ils vont augmenter les budgets de la "belle" musique.!!! Fini l'argent gaspillé pour des huluberlus qui font du bruit avec des morceaux de machines! Youpi! Plus encore d'argent engouffré dans l'industrie de la toune qui pogne et de la musique qui opiumise le peuple. Yé yéyéyé.....Splouch Académie et tous ses rejetons légitimes ou bâtards vont avoir encore plus d'argent pour peaufiner leurs arrangements sirupeux et s'assurer que pas un seul quidam, jusque dans le fin fond de Tête à la Baleine n'échappe à leur malédiction.
Je l'ai dit et je le répète, le nivellement de la culture, le rabotage de l'originalité, la castration de l'individualité dans l'expression artistique, sont les outils les plus efficaces pour anesthésier un peuple et le rendre docile et indifférent à toutes les énormités que peut faire son gouvernement et ceux des autres aussi d'ailleurs.
Si vous voulez vous faire entendre, faites comme d'Orion, écrivez aux autres partis. Dépêchez-vous pendant qu'on a encore le droit d'écrire à nos élus sans être traité comme un terroriste dans ce beau pays de Canada.

0 Comments:

Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home