mardi, décembre 02, 2008

Hélène et Betty


Ce matin j'ai le coeur très gros. Hélène Pedneault, la créatrice. la féministe, la journaliste, la femme engagée, passionnée et fidèle, Hélène donc est morte.

Et comme un malheur n'arrive jamais seul, j'ai également appris la mort de Betty Goodwin . Betty Goodwin, graveuse d'art, sculpteure, peintre, artiste d'installations s'est éteinte à l'âge de 85 ans. Le rideau est tombé sur une vie touchante et bien remplie, une vie de création, de perte, d'amour. Elle nous laisse avec une oeuvre monumentale et si je suis triste d'apprendre sa mort, je sais que nous pourrons encore longtemps contempler ses créations, qui nous porteront au rêve , qui nous rempliront d'émotion.
La mort n'y peut rien.
**********


Hélène Pedneault est morte à 56, elle a mené pendant plusieurs mois un combat déterminé et enragé même, contre le cancer. Puis elle en a eu assez, trop fatiguée, elle s'est endormie.Cette créatrice nous laisse aussi toute une série d'oeuvres, des écrits, des biographies, des textes divers et surtout des coups de gueules, des piques qui nous ont empêché de trop souvent dormir sur nos lauriers.
Ce qui m'attriste le plus dans cette mort s'est évidemment la perte d'une voix retentissante et d'une plume acérée, mais c'est surtout le fait qu'Hélène disait l'an dernier, qu'après s'être beaucoup consacrée aux autres, elle prendrait les prochaines années pour réaliser ses propres projets. C'était l'année dernière.
Hier matin elle est morte.
Je suis bouleversée par l'idée que la maladie l'a terrassée avant qu'elle ne raconte ce qu'elle avait encore tellement envie de nous dire. Je suis troublée par l'idée que l'on peut passer notre vie à remettre à plus tard, la réalisation des projets qui nous tiennent à coeur pour finalement manquer de temps, mourir avant de dire, avant de faire.

Je ressens ce matin plus que jamais l'urgence de vivre, de faire les choses qui me semblent signifiantes et de laisser de côté les activités qui nous crèvent l'âme et nous tuent à petit feu. Je préfère vivre dans un grand flamboiement, comme Hélène, en espérant que j'aurai le temps...
Je vous laisse sur cette citation d'Hélène Pedneault, qui était aussi une indépendantiste convaincue et convaincante:

« Imaginez une belle grande toile humaine qui s'étend sur tout le territoire du Québec. Imaginez des milliers d'hommes et de femmes, dans chacune des villes dans le moindre petit village du Québec, formant un réseau d'antennes, branchées en en permanence sur la souveraineté. » - Hélène Pedneault, Conseil de la souveraineté du Québec


0 Comments:

Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home